Critique | Musique

Gonjasufi – Mu.zz.le

PSYCHÉDÉLISME | Autant le 1er album de Gonjasufi avait pu se révéler mystérieux, excitant, passionnant, autant ses concerts avaient ébranlé l’image de ce drôle de bonhomme plus proche du clodo à l’ouest que du guide spirituel virtuose.

Gonjasufi, Mu.zz.le, distribué par Warp. ***

PSYCHÉDÉLISME | « Vous pouvez me mettre une muselière. Couvrir ma bouche. Me couper la langue. La vérité continuera de sortir. » Peut-être. Mais elle n’est pas toujours bonne à entendre. Autant le 1er album de Gonjasufi avait pu se révéler mystérieux, excitant, passionnant, autant ses concerts avaient ébranlé l’image de ce drôle de bonhomme plus proche du clodo à l’ouest que du guide spirituel virtuose. Privé de l’effet de surprise et nettement moins bluffant que ses premiers titres, son mini album MU.ZZ.LE (10 morceaux enchaînés en moins d’une demi-heure) n’en garde pas moins les divagations psychédéliques, l’esprit déconstructiviste et cette voix de cinglé qui semble parler aux esprits. Un come-back honnête somme toute.

J.B.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content