Critique | Musique

Debo Band – Debo Band

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

POP | Jim Jarmusch leur a rendu hommage dans son film Broken Flowers. Le label français Buda Music en leur consacrant une série d’une trentaine de disques (les hautement recommandables Ethiopiques).

Debo Band,Debo Band, distribué par Sub Pop. ***

POP | Jim Jarmusch leur a rendu hommage dans son film Broken Flowers. Le label français Buda Music en leur consacrant une série d’une trentaine de disques (les hautement recommandables Ethiopiques). C’est en reprenant leurs classiques que les New-Yorkais du Debo Band célèbrent Mulatu Astatke, Mahmoud Ahmed, Alemayehu Eshete et le son d’Addis-Abeba. Où est l’intérêt nous direz-vous qu’une bande de Ricains revisite en 2012 les heures de gloire de l’ethio jazz? Pas faux. Sauf que produit par le bassiste de Gogol Bordelo et flanqué de musiciens klezmer, le Debo Band en réinvente l’instrumentation. Plante des violons et de l’accordéon à côté des saxophones et des cuivres. Bien foutu.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content