Charleroi à Bruxelles

Laurent Petit, de l'Agence nationale de psychanalyse urbaine (ANPU) : " Les autorités carolos sont très joueuses. " © CHARLES ALTORFFER
Michel Verlinden
Michel Verlinden Journaliste

Avec Next Stop, l’Atelier 210 dédie encore sa programmation à Charleroi pour deux semaines. À ne pas manquer.

Jusqu’au 27 octobre, le Canal ne sera plus la voie d’accès la moins sinueuse à Charleroi. Du moins au départ de Bruxelles. Pendant près d’un mois, l’Atelier 210 dédie Next Stop à l’ancienne cité minière. Le principe de cette programmation à l’esprit collaboratif est de mettre une ville à l’honneur afin d’en souligner l’intense activité culturelle. Boostée par un regain de vitalité qui n’a échappé à personne, Charleroi déboule dans la capitale à la faveur de nombreux événements qui en restitueront la « poésie industrielle« , comme l’affirme le curateur François Custers.

Parmi le vaste éventail des réjouissances, on pointe une séance de psychanalyse urbaine « Charleroi sur le divan » (20/10) ou encore la Rockerill Records Label Night (21/10) farcie entre autres aux vibrations épileptiques du duo Le Prince Harry. Dans la foulée, on ne ratera pas les projections –Les convoyeurs attendent de Benoît Mariage… (22/10)-, une expo en collaboration avec le Musée de la Photographie, ou encore Nés Poumon Noir (24 et 25/10), spectacle de théâtre musical retraçant la trajectoire d’une jeunesse née en contexte de décrépitude.

Next Stop: Charleroi, du 05 au 27/10 à l’Atelier 210, à Bruxelles. www.atelier210.be

>> À lire également, le dossier du Vif: Charleroi, les mots contre le pire

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content