Critique | Musique

Charlene Soraia – Moonchild

FOLK | Cette fille de 23 ans née dans le sud de Londres a placé un n°3 inattendu dans les charts anglais avec sa reprise du Wherever You Will Go de The Calling.

Charlene Soraia, Moonchild, distribué par V2. ***

Écouter Charlene Soraia sur Spotify.

FOLK | Cette fille de 23 ans née dans le sud de Londres a placé un n°3 inattendu dans les charts anglais avec sa reprise du Wherever You Will Go de The Calling, devenu fameux Outre-Manche via une pub pour thé… Avant cela, elle a fréquenté la BRIT School, tout comme Adele et Kate Nash: école adéquate si l’on en croit ce 1er album qui ne se contente pas d’humeurs pastorales et d’une jolie voix folkeuse. Fan du Floyd et de King Crimson, fille de hippies confirmés, Miss Soraia en a retenu les grondements expérimentaux et des sensations également jazz (When We Were Five). Sous une couleur vocale à la Joni Mitchell, tout cela ne manque ni de charme ni d’exigence musicale, rappelant parfois la fulgurance de Nick Drake (Lightyears).

Ph.C.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content