Biz Markie, l' »ami » du hip-hop, est mort à 57 ans

Biz Markie, ici aux VH1 Hip Hop Honors à New York, en 2008. © REUTERS/Lucas Jackson
FocusVif.be Rédaction en ligne

Ils sont des millions à avoir, comme lui, chanté faux sur le refrain de « Just a Friend », son plus grand tube: Biz Markie, l' »ami » du hip-hop, est mort vendredi à 57 ans, selon son entourage.

« Biz a laissé un héritage artistique qui sera célébré pour toujours par ses pairs au sein de l’industrie (musicale, ndlr) et ses fans bien aimés dont il a été capable de toucher les vies par la musique pendant plus de 35 ans », a écrit sa représentante Jenni Izumi dans un communiqué à l’AFP. Biz Markie est décédé avec son épouse à ses côtés, a-t-elle précisé. Aucune information sur la cause de son décès n’a été fournie.

« Tu vas tellement me manquer mon ami, ça fait mal. Tellement de souvenirs », a réagi le rappeur Q-Tip, lui aussi natif du quartier de Harlem, à New York.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Connu pour ses talents de beatboxer et ses paroles pleines d’autodérision, Marcel Theo Hall à l’état civil avait lancé sa carrière au milieu des années 80. La sortie en 1989 du savoureux Just a Friend avait propulsé la carrière du « Clown du Hip-Hop » dans la lumière. Sa chanson autobiographique Vapors, où il rappelait ses ambitions d’adolescent, avait été reprise par Snoop Dogg en 1997. Il a aussi joué un petit rôle d’extraterrestre dans le film Men in Black II avec à l’affiche Will Smith.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Humour new-yorkais »

Plus récemment, Biz Markie s’était illustré pour ses talents de DJ. Il avait participé à des émissions musicales avec plusieurs nouvelles stars du rap comme Cordae. Biz Markie avait aussi fait plusieurs apparitions sur le grand écran, souvent pour jouer une vision humoristique de lui-même et avait même prêté sa voix au dessin animé Bob l’éponge. Sa notoriété dépassait largement les frontières de New York, ou des Etats-Unis, l’artiste se produisant régulièrement à l’étranger, comme au Bataclan, à Paris.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Biz Markie a bouleversé le hip-hop et a présenté le sens de l’humour new-yorkais à des publics du monde entier », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio sur Twitter. « Nous pleurons un vrai fils de Harlem ce soir. »

Il y a quelques mois, Biz Markie s’était lui-même ému de la mort d’un autre grand de New York, le rappeur DMX.

Partner Content