Critique | Musique

Benjamin Biolay – Vengeance

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

POP | Beaucoup de noms se bousculent à l’écoute de Vengeance, le nouveau Benjamin Biolay. Ceux d’invités: Orelsan, Oxmo Puccino, Carl Barat puis surtout Vanessa Paradis et Julia Stone.

BENJAMIN BIOLAY, VENGEANCE, DISTRIBUÉ PAR PIAS. ***

POP | Beaucoup de noms se bousculent à l’écoute de Vengeance, le nouveau Benjamin Biolay. Ceux d’invités: Orelsan, Oxmo Puccino, Carl Barat puis surtout Vanessa Paradis et Julia Stone pour deux des petites merveilles de ce disque. Ceux aussi de références qui plus ou moins subrepticement, le temps d’un phrasé, d’un morceau, s’immiscent dans les chansons de B.B.: Daniel Darc et Taxi Girl, Miossec (Confettis), Jean-Louis Murat (Le Soleil Attendra)… Mini bémol, quelques chansons diluent le propos de cette lumineuse Vengeance avec leur son new wave et leur grosse basse eighties. Dommage.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content