You Don’t Know Me

© netflix

Portée sur le tragique, voire carrément sur le mélo, la minisérie (quatre épisodes approchant l’heure chacun) repose sur un principe narratif auquel on peine d’abord un peu à adhérer: ayant choisi d’assurer lui-même la plaidoirie finale lors de son procès, l’accusé d’un meurtre sordide déroule pour les jurés (et donc les spectateurs) le fil tortueux des événements ayant conduit au drame dont il est coupable… ou pas. Car si tout semble d’évidence l’incriminer, un léger doute demeure encore. C’est dans cette infime portion de zone grise que choisit intelligemment de s’engouffrer cette production de la BBC diffusée fin 2021 en Angleterre avant d’atterrir ces jours-ci sur Netflix. A l’arrivée, si plusieurs problèmes subsistent (personnage masculin donneur de leçons, personnage féminin pas assez fouillé, ton trop solennel et série beaucoup trop bavarde, final à l’ambivalence peu satisfaisante…), You Don’t Know Me peut se targuer d’une indéniable efficacité d’ensemble, entre tension criminelle et romance désespérée. Dans le rôle principal, véritable puits de tristesse sans fond, Samuel Adewunmi, singulièrement investi, impressionne, tandis qu’on prend plaisir à retrouver à ses côtés la jeune Bukky Bakray, récente révélation du film Rocks de Sarah Gavron.

© National

Une minisérie créée par Tom Edge. Avec Samuel Adewunmi, Sophie Wilde, Bukky Bakray. Disponible sur Netflix.

6

Partner Content