Sacrifice paysan

© ELEPHANT ADVENTURES

Il y avait déjà beaucoup de suicides chez les fermiers. Mais cette fois, l’histoire est plus tragique encore. L’un d’entre eux meurt sous les balles. Le 20 mai 2017, un éleveur bovin de 37 ans, en fuite après un contrôle sanitaire de son exploitation, était abattu par les gendarmes au bout d’une cavale de neuf jours. Jérôme Laronze n’avait pas de casier judiciaire. Il fuyait l’internement alors qu’il avait toute sa tête. Lanceur d’alerte sur le mal-être paysan, symbole de sa détresse, Laronze menait un combat. Il s’en prenait à l’agro-industrie, à l’hyperconcentration de la grande distribution, aux grandes centrales d’achat Intermarché, Leclerc, Carrefour et Auchan face auxquelles l’agriculteur n’a aucun poids. Son histoire raconte l’industrialisation de l’agriculture et ses méfaits. Elle dénonce les mécanismes d’écrasement historique de la paysannerie. Des fermiers, des syndicalistes, un ancien journaliste reviennent sur ce fait divers tragique. Avec la voix de Jacques Gamblin et la musique originale d’Olivier Demeaux (Heimat, ex-Cheveu).

Documentaire de Gabrielle Culand.

8

Partner Content