Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

les troubadours – Les Fleet Foxes, quintet de chevelus nés au pays du grunge et de Nirvana, s’illustrent avec une pop délicate et pastorale.

« Fleet Foxes »

Distribué par Sub Pop/Bella Union/V2.

Ils viennent de Seattle, ont des longs poils, sont mal rasés et ont signé chez Sub Pop. Label qui avait lancé Nirvana à la fin des années 80. On n’a pas été vérifier si les membres de Fleet Foxes avaient des saletés entre les doigts de pieds mais au grunge, ils préfèrent une pop pastorale et des harmonies vocales qui laissent rêveurs. Un peu comme si les Beach Boys avaient batifolé sous les étoiles avec Simon et Garfunkel, The Band, et les Byrds, dans une clairière au fin fond de l’Angleterre.

« J’avais 8 ans quand Kurt Cobain est mort. Le grunge ne signifie donc pas grand-chose à mes yeux », s’excuse presque Robin Pecknold, chanteur à la voix aérienne présidant à la destinée du quintet basé dans l’état de Washington. Il se défend également d’appartenir aux néo-hippies trendy emmenés par Devendra Banhart. Pour la petite histoire, Fleet Foxes s’est fait appeler Pineapple jusqu’à ce qu’un groupe punk des années 70 réclame cette marque déposée. Contrairement à ce qu’indique aujourd’hui son nom, la flotte est loin de laisser perplexe. Grands vainqueurs du dernier South By Southwest, prestigieux festival texan, Fleet Foxes affole depuis quelques semaines la blogosphère et les amoureux d’une pop soignée, délicate et lumineuse.

ambassadeurs de l’americana

Sur le fascinant EP Sun Giant, sorti en février dernier, English House nous avait glacé le sang avec une voix habitée et obsédante à la Cold War Kids. Si on doit trouver quelques similitudes entre les Fleet Foxes et certains de leurs contemporains, on citera plutôt Akron Family, les Kingsbury Manx, Iron and Wine…. Les premiers accords de Tiger Mountain Peasant Song, grattés du bout des doigts, semblent même avoir été empruntés à Syd Matters ( Passe Muraille).

Leur premier et impeccable album, les FF (à ne pas confondre avec les Foo Fighters de… Dave Grohl) l’ont enregistré, majoritairement à la maison, en novembre et décembre dernier. L’EP Sun Giant a été mis en boîte dans la foulée mais l’a précédé chez les disquaires. Tous deux ont été produits par Phil Ek. Un homme reconnu pour son travail avec Modest Mouse, Built to Spill et The Shins. Les textes de Pecknold parlent de la famille, des amis, de l’histoire, de la nature et de ce qui l’entoure dans le nord-ouest du Pacifique. L’Americana tient ses nouveaux ambassadeurs. Vibrants. Célestes. Troubadours des temps modernes, les Fleet Foxes ont aussi quelque chose de belge… Ils se sont choisis pour pochette Les Proverbes flamands, peinture touffue de Pieter Bruegel l’Ancien. Plus besoin de vous brosser le tableau…

www.myspace.com/fleetfoxes

JULIEN BROQUET

Partner Content