Divers

« Cuba: Music and Revolution Vol. 2 »

Ceux qui sont en âge de s’en souvenir s’en rappellent encore. Dans les années 90, la musique cubaine faisait danser le monde. Sur l’impulsion de Nick Gold, de sa maison de disques World Circuit et du guitariste Ry Cooder, le Buena Vista Social Club permettait de revivre les grandes heures de la musique cubaine prérévolutionnaire et s’offrait même le luxe d’un documentaire plusieurs fois primé réalisé par Wim Wenders. Le véritable âge d’or de la musique sur l’insulaire et communiste état caribéen remonte aux années 70 et 80. Et c’est évidemment sur ces années de folie et cette génération dorée que se penchent pour la deuxième fois Gilles Peterson et Stuart Baker. Les deux hommes connaissent bien leur sujet. Peterson a enregistré avec la fine fleur de l’île dans le cadre de la série Havana Cultura. Et Baker a travaillé sur un certain nombre d’albums Soul Jazz à Cuba. Comme son prédécesseur sorti en début d’année (Soul Jazz Book a également proposé un livre pour approfondir le sujet, Original Album Cover Art of Cuban Music), Music and Revolution Volume 2 met en évidence les musiciens cubains les plus avant-gardistes de leur époque et des morceaux qui, pour la plupart, n’ont jamais été entendus en dehors de l’île. Qu’importe si vous connaissez Los Van Van, Grupo De Experimentación Sonora Del ICAIC, Farah María, Ricardo Eddy Martinez, Grupo Sintesis et Orquesta Riverside… Cette riche et surprenante compilation se chargera de vous faire découvrir en une grosse vingtaine de titres toute la diversité et l’audace d’une musique cubaine qui aime le jazz, le funk et le disco.

Distribué par Soul Jazz.

8

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content