1. The Leftovers - HBO (2014)

Quand 2% de la population humaine vous manque, tout un monde est dépeuplé, voué au doute, au deuil, à la déroute. Après Lost et avant Watchmen, Damon Lindelof nous a placés face au mystère de la fin des temps, et l'humanité face à ses mensonges et son autodestruction. Précieux.
...

Quand 2% de la population humaine vous manque, tout un monde est dépeuplé, voué au doute, au deuil, à la déroute. Après Lost et avant Watchmen, Damon Lindelof nous a placés face au mystère de la fin des temps, et l'humanité face à ses mensonges et son autodestruction. Précieux. Toujours actif (la saison 5 démarre en février), le spin-off/prequel de Breaking Bad chronique la mutation de l'attachant inadapté Jimmy McGill en Saul Goodman, l'avocat véreux. Un must absolu, à l'écriture vertigineuse, qui n'en finit pas de gagner en épaisseur dramatique.En deux saisons, Phoebe Waller-Bridge a redéfini la place des personnages féminins, mis des éclats de rires et des mots crus sur la douleur, nous a jeté des regards entendus avant de nous laisser apprendre à nous aimer un peu plus. On dit merci, Madame. Série animée aussi génialement drôle que profondément dépressive, BoJack tirera sa révérence en janvier. Depuis cinq ans, c'est le parfait sans-faute pour ce brillantissime bouillon de pop culture où un acteur has been cynique flirte avec le grand vide de l'existence.Avec Horace and Pete, web-série tragicomique aux audaces folles prenant pour cadre un bar familial new-yorkais, l'humoriste américain Louis C.K. s'est fendu de l'ovni le plus singulier et le plus imprévisible de la décennie. Dix épisodes, un coup de maître.Noah Hawley a dérouté un matériel déjà existant (ici le film culte des frères Coen), pour l'emmener bien au-delà, sur des territoires de l'Amérique profonde où personne n'est épargné, ni les anges ni les démons. En prenant tout le monde à contre-pied. "Where is Jessica Hyde?" Violente, furieusement originale, bourrée de trouvailles et de twists, cette série anglaise aux allures de thriller conspirationniste a, deux saisons durant, fait souffler une tornade narrative et graphique aussi fluo que dingo. Violence faite aux femmes et sororité. Ces thèmes qui font encore ricaner les petits se sont imposés à la décennie. Ils sont brillamment transposés à l'écran dans cette minisérie qui aura balancé son porc avant tout le monde, poussée par une immense Nicole Kidman. Brillante série anthologique au carrefour de l'enquête policière et de la fable mystique, True Detective aura marqué la décennie par ses actes de bravoure cinématographique et sa manière de placer des acteurs confirmés là où on ne les attendait plus. Avec cette minisérie policière au ton parodique et loufoque située dans le Boulonnais français, le réalisateur Bruno Dumont a mis un grand coup de pied rigolard dans les conventions télévisées. Irrésistible, à l'image de son hallucinant duo de flics.