"Petite fleur"

Cette anthologie de l'oeuvre discographique de Sidney Bechet va des origines de sa carrière (1923) à sa dernière séance d'enregistrement (1952 et l'emblématique Petite fleur), en passant par diverses périodes où il se produisit avec, e...

Cette anthologie de l'oeuvre discographique de Sidney Bechet va des origines de sa carrière (1923) à sa dernière séance d'enregistrement (1952 et l'emblématique Petite fleur), en passant par diverses périodes où il se produisit avec, entre autres, Clarence Williams, Louis Armstrong, Bunk Johnson ou, encore, Mezz Mezzrow -mais aussi en tant que leader dans les différentes formules de ses Feetwarmers. Sidney Bechet, par ailleurs, n'était pas un enfant de choeur. Il fit de la prison en Angleterre -où il dégota, à Londres chez un antiquaire, son premier soprano- ainsi qu'en France (pour avoir tiré au pistolet sur un autre musicien dans une sombre affaire), respectivement en 1922 et 1928. Il ne reviendra dans la capitale française qu'après-guerre, à la faveur du premier Festival de Jazz de Paris en 1947 (où se produisait aussi Charlie Parker) pour le succès populaire que l'on connaît. Bref, ce double CD n'est rien de moins qu'une pure merveille, le label britannique ayant réussi, une nouvelle fois, à nettoyer de façon parfaite les bruits de fond de chaque titre sans en altérer leur qualité sonore. Incontournable.