L'Homme de l'année (tome 6): 1492
...

L'Homme de l'année (tome 6): 1492 DE CÉKA ET TANDIANG, ÉDITIONS DELCOURT, 56 PAGES. 6 Complot (tome 1): Le Krach de 1929 DE GIHEF, ALCANTE ET BRAHY, ÉDITIONS DELCOURT, 56 PAGES. 7 Difficile de vendre aujourd'hui en librairie un 25e Yoko Tsuno, un 57e Tuniques Bleues ou un 32e Schtroumpfs. Le modèle, pour ne pas dire le dogme, qui a fait de la bande dessinée franco-belge un immense succès et une référence -à savoir un héros et une série d'albums en 44 planches, à suivre ou non, et aussi longtemps que possible-, a aujourd'hui du plomb dans l'aile. Mondialisation, surproduction, concurrence d'autres mediums et changements du lectorat, habitué à ne surtout plus attendre... La BD franco-belge a perdu en quelques années beaucoup de ses repères, et pas mal de lecteurs, attirés vers le manga ou le comics. Depuis quelques années, la réaction est en marche: séries à tomes prédéfinis, "spin-off", "reboot", les éditeurs franco-belges s'adaptent doucement; même Thorgal compte aujourd'hui une série-mère et trois spin-off! Reste que ce principe de série -qui assure a priori un lectorat acquis et surtout une vente récurrente et pérenne du fonds- est encore prioritaire dans les esprits, quitte à parfois tirer, très fort, sur la ficelle. Il en va ainsi des séries dites "concept", qui ont remplacé le héros par l'idée, bonne ou mauvaise. Delcourt, plus gros éditeur grand public en France, publie ainsi actuellement deux séries qui n'en ont presque que le nom, puisqu'on y trouve à chaque tome des dessinateurs différents, parfois des scénaristes différents, et jamais les mêmes personnages -tout le contraire donc de la définition précitée! L'Homme de l'année en est ainsi à son 6e tome. Concept: ce sont les hommes qui font l'histoire... Sans blague. Des paires d'auteurs visitent donc l'Histoire, de 1917 à 1492 pour le dernier paru. Autant dire qu'au minimum 2014 tomes seraient d'ores et déjà envisageables! Une bonne idée marketing qui ne fait pas toujours de bons albums -ça se saurait. Plus subtile, et menée par un seul et même duo de scénaristes, la nouvelle série Complot se propose, elle, de revisiter les grands moments de l'Histoire contemporaine sur l'air du "on nous a menti!". Gihef, co-scénariste, ne cache pas que l'idée lui est venue après 2001, l'attaque du WTC et toutes les théories conspirationnistes qui ont fait le buzz par la suite. Quatre albums sont d'ores et déjà prévus à la suite de ce premier, consacré à la vraie-fausse histoire du Krach de 1929, évidemment ourdi par des forces obscures et conspiratrices! Pas de héros récurrent donc ici, pas même de héros du tout, mais un concept lui aussi quasiment infini en cas de succès. Mieux que Ric Hochet... OLIVIER VAN VAERENBERGH