Le Lion d’Or de Venise à un documentaire sur la crise des opiacés aux Etats-Unis

FocusVif.be Rédaction en ligne

La documentariste Laura Poitras a remporté samedi le Lion d’Or à Venise pour un film qui met en lumière le parcours de la photographe Nan Goldin, figure de l’underground new-yorkais, et son combat contre les opiacés aux Etats-Unis.

A 58 ans, la réalisatrice originaire de Boston remporte son deuxième prix majeur, après l’Oscar du meilleur documentaire pour « Citizenfour » (2015), réalisé aux côtés du lanceur d’alerte Edward Snowden.

Pas de révélations fracassantes cette fois dans « All the Beauty and the Bloodshed« , mais un voyage à travers la vie de Nan Goldin, photographe de 68 ans connue pour ses clichés du New York underground et qui a tant côtoyé la mort, du sida à la crise des opiacés, son dernier combat.

Car Nan Goldin a pris la tête d’un combat à la David contre Goliath contre les producteurs d’opioïdes, des antidouleurs qui ont rendu dépendants et tué un demi-million d’Américains ces deux dernières décennies.

Le documentaire y revient longuement: la photographe, ayant elle-même frôlé la mort à cause de sa dépendance, a mis sa notoriété au service de la lutte contre la richissime famille Sackler qui a produit l’Oxycodone, tout en étant mécène des plus prestigieuses institutions culturelles internationales.

Peu de documentaires sont sélectionnés dans les principaux festivals internationaux de cinémas, bien que ce genre fasse montre d’une belle vitalité ces dernières années. 

En 2013, la Mostra avait déjà récompensé un documentaire, « Sacro GRA » de Gianfranco Rosi, autour du périphérique enserrant la ville de Rome.

Mostra de Venise: les vainqueurs des principaux prix

Voici les vainqueurs des principaux prix décernés samedi soir lors de la cérémonie de clôture de la 79ème édition du festival de Venise:

Lion d’or du meilleur film : « All the Beauty and the Bloodshed » de Laura Poitras (Etats-Unis)

Lion d’argent Grand Prix du Jury et Lion du futur – Meilleur première oeuvre : « Saint-Omer » d’Alice Diop (France)

Lion d’argent – Prix de la meilleure réalisation: l’Italien Luca Guadagnino pour « Bones and all »

Prix d’interprétation féminine: l’Australienne Cate Blanchett pour son rôle dans « Tàr » de Todd Field

Prix d’interprétation masculine: l’Irlandais Colin Farrell pour son rôle dans « The Banshees of Inisherin » de Martin McDonagh

Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin : l’actrice Taylor Russell pour son rôle dans « Bones and all » de Luca Guadagnino

Prix spécial du jury: « Les ours n’existent pas » de Jafar Panahi (Iran)

Prix du meilleur scénario : « The Banshees of Inisherin » de l’Irlandais Martin McDonagh

Partner Content