Festival de Cannes 2022: la sélection est connue

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes et Pierre Lescure, président du Festival de Cannes. 14/04/2022, Cannes. © Reuters

Dix-huit films sont en compétition pour la Palme d’or, le retour de Top Gun, un partenariat avec Brut et TikTok. Cinquante longs métrages seront diffusés sur onze jours de festival.

La sélection officielle de la 75e édition Festival de Cannes est tombée ce jeudi 14 avril. Cinquante films ont été sélectionnés pour cette grande messe du cinéma qui se tiendra du 17 au 28 mai prochains. Virginie Efira sera la maîtresse de cérémonie et c’est le film de zombies -hors compétition- Z (comme Z) de Michel Hazanavicius qui ouvrira les festivités.

La Palme d’or

En compétition pour la Palme d’or, on retrouve David Cronenberg et son film de science-fiction horrifique Crime of the Future avec Viggo Mortensen, Léa Seydoux et Kristen Stewart. Cronenberg connait bien le festival puisqu’il en a été le président en 1999. Son long métrage précédent, Maps to the Stars, était d’ailleurs sélectionné en 2014 pour le même prix.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

À ses côtés, les frères Dardenne et leur film Tori et Lokita qui raconte l’histoire de deux jeunes exilés venus s’établir en Belgique. Jean-Pierre et Luc Dardenne sont aussi des habitués de Cannes comme ils ont déjà reçu la Palme d’or en 1999 pour le film Rosetta et en 2005 pour L’Enfant.

Le Suédois Ruben Östlund et son film Triangle of Sadness part aussi en tant que favori puisqu’il a reçu la Palme d’or en 2017 pour son film dramatique The Square, au même titre que le réalisateur roumain Cristian Mangiu avec son nouveau film RMN, lui qui était lauréat du prix en 2007 pour 4 mois, 3 semaines, 2 jours. Le Japonais Hirokazu Kore-eda leur donnera du fil à retordre avec son thriller sociétal coréen Broker alors qu’il a aussi gagné une Palme d’or en 2018 avec Une affaire de famille.

En lice pour le prestigieux prix, on notera également la présence du réalisateur russe Kirill Serebrennikov pour le film La Femme de Tchaïkovski, de l’Italien Mario Martone avec Nostalgia ou encore de James Gray pour Armageddon Time -film doté d’un casting épatant composé d’Anne Hathaway, Anthony Hopkins, Cate Blanchett, Oscar Isaac ou encore l’immense Robert De Niro.

Huit autres films ont aussi été sélectionnés pour la Palme d’or, portant le total à 18 films, contre 24 pour l’édition de juillet 2021.

Mention spéciales

Le réalisateur ukrainien Sergei Loznista sera présent avec son film The Natural History of Destruction, film contant la guerre en Ukraine, thème tristement actuel. Le festival a d’ailleurs annoncé qu’il n’accueillerait pas de délégation russe cette année.

Le comédien et acteur principal de la série coréenne dystopique Squid Game, Lee Jung-jae, viendra montrer son premier film, Hunt. Fumer fait tousser, le nouveau long métrage absurde Quentin Dupieux, sera projeté pendant les séances de minuit.

Le tapis rouge

Comme à son habitude, le tapis rouge de la croisette accueillera les plus grandes stars du cinéma. Cette année, Tom Cruise viendra présenter la suite de film culte Top Gun, Top Gun: Maverick de Joseph Kosinski. Il renfilera son casque, son uniforme et ses talonnettes pour le plus grand plaisir des fans. Tom Hanks foulera aussi le tapis rouge de Cannes 2022 pour le biopic de Baz Luhrmann sur la vie du King, Elvis, dans lequel il joue le rôle du Colonel Parker. En « hors compétition », comme pour ces deux films, on retrouvera aussi Three Thousand Years of Longing, de Georges Miller, le réalisateur de Mad Max.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pas de film de plateformes, mais une collaboration avec TikTok et Brut

Ce n’est pas cette année que les films de plateformes qui ne sortent pas dans les salles de cinéma françaises pourront concourir lors du Festival. Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, a eu beau faire pression, le conseil d’administration n’a pas plié. Cette règle peut sembler absurde à l’heure où de grands réalisateurs se tournent de plus en plus vers les plateformes de streaming. On peut citer Irish Man de Scorcese ou le déjà fortement récompensé The Power of the Dog de Jane Campion.

La 75e édition du Festival de Cannes sera aussi marquée par la fin du partenariat avec Canal+. La cérémonie sera diffusée grâce à une collaboration entre France Télévision et Brut, avec le soutien de la plateforme TikTok. Ne pas faire appel à ces nouveaux acteurs de l’audiovisuel aurait été « anachronique » selon le président Pierre Lescure.

Cette année est la dernière année de Pierre Lescure en tant que président du Festival de Cannes. C’est Iris Knobloch qui le remplacera dès l’année prochaine. À l’heure actuelle, la composition du jury n’est toujours pas connue, mais les noms devraient tomber la semaine du 16 avril prochain.

Voici la sélection complète de la 75e édition du Festival du film de Cannes:

Les films en compétition officielle

  • Holy Spider – Ali Abbasi
  • Les Amandiers – Valeria Bruni Tedeschi
  • Crimes of the Future – David Cronenberg
  • Tori et Lokita – Luc et Jean-Pierre Dardenne
  • Stars at noon – Claire Denis
  • Frère et Soeur – Arnaud Desplechin
  • Close – Lukas Dhont
  • Armageddon Time – James Gray
  • Broker – Hirokazu Kore-eda
  • Nostalgia – Mario Martone
  • RMN – Cristian Mungiu
  • Le Triangle de la tristesse – Ruben Östlund
  • Decision to Leave – Park Chan-wook
  • Showing Up – de Kelly Reichardt
  • Leila Brothers – de Saeed Roustayi
  • Boy from Heaven – de Tarik Saleh
  • La Femme de Tchaïkovski – de Kirill Serebrennikov
  • Hihan (Eo) – de Jerzy Skolimowski

Film d’ouverture

  • Z (comme Z) – de Michel Hazanavicius

Les films hors compétition

  • Top Gun : Maverick – Joseph Kosinski
  • Elvis – Baz Luhrmann
  • Novembre – Cédric Jimenez
  • Three Thousand Years of Longing – George Miller
  • Mascarade – Nicolas Bedos

« Cannes première »

  • Nos frangins – Rachid Bouchareb
  • Esterno Notte – Marco Bellocchio
  • Dodo – Pános Koútras
  • Irma Vep – Olivier Assayas (premiers épisodes de la série avec Alicia Vikander et Kristen Stewart)

Les séances spéciales

  • Tout ce que nous respirons (All That Breathes) – Shaunak Sen
  • The Natural History of Destruction – Sergei Loznitsa
  • Trouble in mind – Ethan Coen

Les séances de minuit

  • Hunt – Lee Jung-jae
  • Moonage Daydream – Brett Morgen
  • Fumer fait tousser – Quentin Dupieux

« Un certain regard »

  • Les Pires – Lise Akoka et Romane Gueret
  • Metronom – Alexandru Belc
  • Kural Günler (Burning days) – Emin Alper
  • Retour à Séoul – Davy Chou
  • Sick of myself – Kristoffer Borgli
  • Domingo et la brume (Domingo y la niebla) – Ariel Escalante Meza
  • Plan 75 – Chie Hayakawa
  • Beast – Riley Keough et Gina Gammell
  • Corsage – Marie Kreutzer
  • Butterfly Vision – de Maksim Nakonechnyo
  • Godland – Hlynur Palmason
  • Rodeo– Lola Quivoron
  • Joyland – Saim Sadiq
  • The Silent Twins – Agnieszka Smocynska
  • The Stranger – Thomas M. Wright

Guillaume Picalausa

Partner Content