Critique | Cinéma

Critique ciné : The Story of My Wife, plongée dans la complexité des relations hommes-femmes

3 / 5
© DR
3 / 5

Titre - The Story of My Wife

Genre - Drame

Réalisateur-trice - Ildiko Enyedi

Casting - Gijs Naber, Léa Seydoux, Louis Garrel

Durée - 2h42

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

Ours d’or à Berlin en 2017 pour le troublant On Body and Soul, la cinéaste hongroise Ildiko Enyedi s’attèle, dans The Story of My Wife, à l’adaptation du roman éponyme de son compatriote Milan Füst. Dans les années 1920, Jakob (Gijs Naber), un capitaine au long cours hollandais, parie avec un ami qu’il épousera la première femme qui franchira le seuil du café où ils devisent. Et de voir entrer dans sa vie l’énigmatique Lizzy (Léa Seydoux), une mondaine parisienne. Pour bientôt se consumer d’amour pour la jeune femme dont il tente en vain de percer le mystère, au risque de se perdre dans son obsession. A travers leur relation, c’est la complexité des rapports entre hommes et femmes qu’explore la réalisatrice dans un film au classicisme un peu suranné, élégant mais compassé.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content