Critique

Mama

Mama © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FANTASTIQUE | Présenté par Guillermo Del Toro (le génial Pan’s Labyrinth), mais coécrit et réalisé par Andy Muschietti, Mama vient d’animer en beauté le BIFFF bruxellois.

Ce film de hantise n’évite presque aucun cliché associé au genre, mais il les transcende de frissonnante, jouissive et intense façon. Deux petites filles sont abandonnées dans les bois par leur père assassin, et retrouvées des années plus tard pour être confiées à leur oncle (Nikolaj Coster-Waldau, à l’affiche d’Oblivion) et à sa compagne (Jessica Chastain, épatante en rockeuse comme elle l’est toujours). Mais si les gamines ont survécu, c’est grâce à une « maman » surnaturelle, un fantôme tout droit sorti d’un mariage entre gothique anglo-saxon et horreur à la japonaise. Et cette Mama ne voudra pas quitter ses enfants… De la peur aux larmes d’émotion, le film nous invite à un voyage qu’aucun amateur de fantastique ne saurait manquer!

FILM FANTASTIQUE D’ANDY MUSCHIETTI. AVEC JESSICA CHASTAIN, NIKOLAJ COSTER-WALDAU, MEGAN CHARPENTIER. 1H40. DIST: UPI. SORTIE/ 8/05.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content