Critique

À la télé ce lundi soir: Fargo

Frances McDormand dans Fargo © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Vendeur de voitures à Minneapolis, Jerry Lundegaard est endetté et met au point une diabolique machination pour se renflouer.

Il se croyait futé, Jerry Lundegaard! Faute d’obtenir de son beau-père le prêt dont il a urgent besoin, ce vendeur de voitures de Minneapolis a imaginé le stratagème suivant: faire enlever sa propre épouse par deux malfrats, et partager avec eux la rançon payée par le beau-père. Mais le plan s’avère complètement foireux et les choses dégénèrent… Ainsi commence un des films les plus formidables et réjouissants des géniaux frères Coen. Un polar savamment décalé, plein d’humour et de noirceur, dont le rôle central est joué par la compagne de l’aîné des frangins, Joel. Frances McDormand, comédienne épatante, campant de merveilleuse façon une policière de campagne enceinte et flegmatique, qui saura mine de rien élucider la bien sombre affaire. Un régal permanent, à placer près de Big Lebowski et de Miller’s Crossing parmi les chefs-d’oeuvre des Coen.

  • Film policier de Joel Coen, Ethan Coen. Avec Frances McDormand, William H. Macy, Steve Buscemi. 1996.
  • Ce lundi 11 novembre à 20h50 sur Arte.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content