Dans la guerre des plateformes de streaming qui fait rage, la Belgique connaîtra bientôt un nouvel opérateur, et non des moindres: Disney+. Celui-ci sera effectivement lancé au Portugal, en Norvège, au Darnemark, en Suède, en Finlande, en Islande, au Luxembourg et donc en Belgique, le 15 septembre prochain. Le prix de l'abonnement a été fixé à 6,99 euros par mois ou 69,99 euros pour un abonnement annuel.

Disney+ regroupera du contenu provenant des catalogues de Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic, ainsi que bon nombre de productions originales (films, séries, documentaires, courts-métrages).

Parmi ces contenus originaux, on peut pointer notamment The Mandalorian, série dans l'univers de Star Wars créée par Jon Favreau et saluée par la critique; la série documentaire Le monde selon Jeff Goldblum; ou encore Sous les feux de la rampe (Encore!), téléréalité produite par Kristen Bell.

Le service Disney+ sera disponible sur la plupart des téléphones portables et écrans connectés y compris les consoles de jeux, lecteurs multimédia en streaming et les téléviseurs connectés. L'abonnement permettra de disposer de 4 flux en simultané, de téléchargements illimités sur 10 appareils. Plus d'informations sur le site www.disneyplus.com

Outre les géants Netflix, Amazon Prime et désormais Apple TV+, on rappelle que Disney+ joue aussi en face de plateformes plus modestes mais pas moins qualitatives comme Uncut, service européen qui s'adresse aux cinéphiles, Shadowz, dédié au cinéma d'horreur, ou encore Tënk, spécialisé dans le documentaire d'auteur.

Dans la guerre des plateformes de streaming qui fait rage, la Belgique connaîtra bientôt un nouvel opérateur, et non des moindres: Disney+. Celui-ci sera effectivement lancé au Portugal, en Norvège, au Darnemark, en Suède, en Finlande, en Islande, au Luxembourg et donc en Belgique, le 15 septembre prochain. Le prix de l'abonnement a été fixé à 6,99 euros par mois ou 69,99 euros pour un abonnement annuel.Disney+ regroupera du contenu provenant des catalogues de Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic, ainsi que bon nombre de productions originales (films, séries, documentaires, courts-métrages). Parmi ces contenus originaux, on peut pointer notamment The Mandalorian, série dans l'univers de Star Wars créée par Jon Favreau et saluée par la critique; la série documentaire Le monde selon Jeff Goldblum; ou encore Sous les feux de la rampe (Encore!), téléréalité produite par Kristen Bell.Le service Disney+ sera disponible sur la plupart des téléphones portables et écrans connectés y compris les consoles de jeux, lecteurs multimédia en streaming et les téléviseurs connectés. L'abonnement permettra de disposer de 4 flux en simultané, de téléchargements illimités sur 10 appareils. Plus d'informations sur le site www.disneyplus.com Outre les géants Netflix, Amazon Prime et désormais Apple TV+, on rappelle que Disney+ joue aussi en face de plateformes plus modestes mais pas moins qualitatives comme Uncut, service européen qui s'adresse aux cinéphiles, Shadowz, dédié au cinéma d'horreur, ou encore Tënk, spécialisé dans le documentaire d'auteur.