S'étant imposé, de Saw à The Conjuring, comme l'un des nouveaux maîtres du genre, James Wan s'offre, avec Malignant, une nouvelle plongée dans l'horreur. Annabelle Wal...

S'étant imposé, de Saw à The Conjuring, comme l'un des nouveaux maîtres du genre, James Wan s'offre, avec Malignant, une nouvelle plongée dans l'horreur. Annabelle Wallis (déjà de... Annabelle, du même Wan) y campe Madison Mitchell, une jeune femme qui, au lendemain d'une agression dans sa demeure gothique, est l'objet de visions terrifiantes qui en font la témoin privilégiée de meurtres atroces. Le phénomène a son explication (ir)rationnelle, renvoyant, comme il se doit, au passé soigneusement enfoui de Maddie. Le réalisateur s'amuse à en démêler les fils en un crescendo sanglant où la terreur le dispute allègrement au grand-guignol, pour culminer dans une bouillie gore à ce point énorme qu'elle en deviendrait presque réjouissante.