Chk Chk Chk - Thri!!!er: Dance or die

26/04/13 à 10:41 - Mise à jour à 10:40

Avec leur 5e album, les Chk Chk Chk continuent d'épurer leurs délires funk. Plus simples et efficaces, mais toujours un esprit punk dans un corps dance...

Chk Chk Chk - Thri!!!er: Dance or die

© DR

Il va falloir s'y faire. Les folies, les dérapages incontrôlés, cela ne dure peut-être qu'un temps. Quand les !!! (Chk Chk Chk pour les intimes, nom tiré du film Les dieux sont tombés sur la tête) sont apparus à la fin des années 90, le groupe avait tout de l'équipée sauvage. Une belle bande d'ahuris, tous ex-punks fans de funk seventies. On dit parfois que les rockeurs, ces grands nigauds timides, ne savent pas danser. C'est faux! Avec Nic Offer en maître de cérémonie dégingandé, les !!! se sont fait connaître en se lançant régulièrement dans de longues tirades dance un peu loufoques et barrées -voir les neuf minutes de Me and Giuliani Down by the School Yard (A True Story).

Au fil du temps, le groupe a toutefois appris à resserrer son discours. C'était particulièrement frappant sur le précédent Strange Weather, Isn't It?, sorti en 2010. Sans que le disque n'élargisse pourtant l'audience de !!!. "On croyait vraiment dans ce disque, explique aujourd'hui Nic Offer, toujours aussi honnête en interview. On a énormément bossé. Mais ça n'a pas marché. La production n'était pas la bonne, et le public n'a pas suivi. On s'est retrouvé à jouer devant des salles à moitié vides. Cela nous a donné un coup de pied au cul."

Hits wonder Voilà donc Thr!!!er, 5e album des Américains. Il fallait oser un titre pareil. "Thriller, c'est l'album ultime. Rien n'est jamais venu le surpasser. Mais on aime aussi penser que chaque groupe, dans chaque genre, sort un jour son Thriller, le disque où il y a tous les hits dessus."
De là à penser que !!! a pondu ici son album le plus pop... "Oui, d'une certaine manière. La pop en tant que telle nous a toujours attirés. On a souvent essayé d'en faire, sans toujours y parvenir. En faisant ça, le but n'est pas de courir derrière le succès -généralement, quand vous fonctionnez comme ça, c'est la meilleure manière d'échouer. Ce qui nous excite avant tout, c'est le format, la musique elle-même."

Du coup, un titre comme One Girl/One Boy est peut-être ce qui se rapproche le plus du hit instantané. Sonia Moore (ancienne choriste de MC Hammer...) vient notamment y glisser sa touche vocale façon diva disco, faisant du titre une petite friandise funk assez irrésistible. Dans un autre genre, plus débonnaire, mais tout aussi sexy, Even The Water's Cold coule également de source.

On aurait cependant tort de coincer aujourd'hui le groupe dans la case pop qui colle. !!! reste ce drôle de combo, qui s'il a aujourd'hui canalisé ses excès, est toujours capable de joyeuses bizarreries un peu déviantes: ici, un saxo nocturne (Get That Rhythm Right), là des réminiscences acid house (Careful), pondant parfois trois morceaux en un seul (Slyd et ses choeurs à la Tom Tom Club). En d'autres mots, ce n'est pas demain que la bande à Offer va faire de l'ombre aux Kings of Leon. Ni même à Daft Punk. Ce n'est pas plus mal...

!!!, Thr!!!er, distribué par WARP, en concert le 6/05, aux Nuits Botanique, Bruxelles

En savoir plus sur:

Nos partenaires