2016, annus hecatombis pour le monde de la musique

26/12/16 à 09:58 - Mise à jour à 10:03

Source: Le Vif/l'express

La mort de David Bowie, Prince, Leonard Cohen, George Michael ou Toots Thielemans ne doit pas gommer les autres disparus des musiques 2016, les Leon Russell, Maurice White, Sharon Jones ou Frank Sinatra Jr., ni les prétendants, parfois cruciaux, de seconde division.

En fauchant deux superstars extraverties et un poète majeur la même année, 2016 a signifié au moins une chose: le rock - au sens générique - commence à peser de son âge. Soixante-deux ans si l'on considère la naissance du genre à l'été 1954, lorsque Elvis Presley enregistre ses premières chansons publiques. Presley couronne d'ailleurs déjà en 1977 une longue lignée de stars mortes avant une échéance raisonnable: 42 ans dans son cas, ce qui est en fait quand même quinze de plus que les membres (involontaires) du fameux "Club des 27", regroupant entre autres Janis Joplin, Jim Morrison, Jimi Hendrix ou encore Kurt Cobain. Ce dernier, montrant que la faucheuse en avance n'est pas seulement un symptôme drogué des années 1960.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires