Zoom sur 3 webdocumentaires belges

14/04/14 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Focus Vif

Le webdocumentaire suscite un certain engouement ces dernières années. Dans le cadre du festival du film documentaire international Millenium, deux journées spéciales étaient organisées pour ce média. Lors des Webdoc-Meetings, les productions du genre en Belgique et une série de coachings pour des projets d'oeuvres interactives ont été discutés.

Zoom sur 3 webdocumentaires belges

Webdocumentaire The Brussels Business, Festival Millenium du film documentaire 2014, Geek Politics © DR

Ce nouveau format d'information hybride, intégrant autant de la vidéo, du son, de la photographie que du texte a mis du temps à arriver en Belgique et à rencontrer un réel intérêt de la part des médias belges. Même si beaucoup de rédactions ont des services web, elles sont très peu au départ à franchir le pas et à lancer la production d'un webdocumentaire.

En Belgique, la RTBF, Le Soir et l'Écho en ont déjà produit quelques-uns. 2010 est vraiment l'année où la Belgique a vu apparaître ces premiers webdocs. La France a déjà pour sa part lancé quelques projets qui ont rencontré un certain succès : Le corps incarcéré (Le Monde), Voyage au bout du charbon (Le Monde), Gaza/Sderot (Arte) et Prison Valley (Arte).

Zoom sur trois projets belges qui ont fait parler d'eux.

Webdocumentaire Le Bonheur Brut

Webdocumentaire Le Bonheur Brut © DR

  • Le Bonheur brut, est l'un des premiers webdocumentaires réalisés en Belgique en 2010. Le projet se questionne sur les liens entre le PIB et le bien-être d'une population et sur l'existence d'autres indicateurs comme au Bhoutan, où le Bonheur National Brut tente de calculer le niveau de bien-être de la population.
Webdocumentaire Geek Politics

Webdocumentaire Geek Politics © DR

  • Parrainé par Le Soir, Geek Politics est un des webdocs ayant rencontré le plus de succès et le plus de visibilité en 2013. Celui-ci mène l'enquête sur les liens existants entre la politique et internet. Les hackers ne sont pas ceux que l'on pense et la politique, outre par les Partis Pirate, est lié au web : cela c'est notamment vu pendant les printemps arabes et avec des phénomènes comme Wikileaks.
Webdocumentaire The Brussels Business

Webdocumentaire The Brussels Business © DR

  • Un autre webdocumentaire a beaucoup fait parler de lui en 2013. À la base d'un documentaire, Brussels Business est aussi une plateforme interactive où tout citoyen européen pouvait débattre sur des questions parlementaires européennes et donner son avis sur les arguments les plus convaincants. Pendant 8 semaines, le site a été alimenté par des vidéos d'interviews et des photoreportages.

À venir

Lors des webdoc-meetings au festival Millenium, deux nouveaux projets ont été présentés au public : Synaps de Yaël André, Morituri et Pan! et What The Fake de la RTBF.

  • Le principe de Synaps est simple : circuler dans le cerveau d'un inconnu, de souvenir en souvenir et découvrir sa mémoire. L'utilisateur peut produire son propre film souvenir à partir de vidéos et d'archives. Le webdocumentaire sera disponible le 1er mai.
  • What The Fake est réalisé par des adolescentes pour casser le cliché des phénomènes qui entourent leurs relations avec internet : neknomination, cyberdépendances et gestion de son image, etc. Depuis janvier, des jeunes réalisent chaque semaine une vidéo sur un sujet débattu auparavant sur internet avec d'autres adolescentes. Le tout sera ensuite monté sous forme de documentaire tv.

Primé au festival Millenium

Lors des webdoc-meetings, un concours de pitching pour les réalisateurs était organisé par le festival, avec à la clé la possibilité de voir son projet financé sur la plateforme de crowdfunding KissKissbankbank et d'être diffusé sur le site du Soir.

Le webdocumentaire Rêve d'en face, de Camille Rosa, Emma Lebot et Tomek Jarolim, a reçu le Prix Kisskissbankbank et le Prix du Soir. Ce projet dévoile une série de portraits réalisés aux trois coins de l'Europe : à Chypre, en Bosnie et en Irlande du Nord. Les habitants des 3 capitales racontent un rêve qui les a marqués.

Nos partenaires