Dans un contexte de "guerre" des plateformes de SVOD avec l'arrivée de nombreux nouveaux concurrents dans le jeu dont Apple et Disney, les différents acteurs y vont chacun à leur tour de leur pavé dans la mare. Notamment en étoffant royalement leur production de séries (voir notre article sur les meilleures de la rentrée), mais aussi en ressortant des perles des archives.

Alors forcément, comme le catalogue Netflix a récemment été amputé d'une bonne partie des oeuvres de Disney qui y étaient présentes, il était grand temps qu'il mette la main sur une alternative d'ampleur au rayon animation. C'est désormais chose faite avec l'acquisition des droits pour l'ensemble du monde (à l'exception des États-Unis, du Canada et du Japon) de 21 films du Studio Ghibli fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Très subjectivement, on a envie de dire qu'on y gagne au change.

>> À (re)lire: Le temps des adieux: Focus rend hommage à l'immense Miyazaki

Trois vagues, sept films par mois

L'ensemble sera disponible en trois vagues de diffusion à partir du 1er février prochain, et verra ces films être sous-titrés en 28 langues et doublés dans près de 20 langues pour la première fois. L'occasion "de faire découvrir à un plus large public cet univers animé onirique hors du commun", comme le soutient Aram Yacoubian, directeur de l'animation originale chez Netflix.

"À l'heure actuelle, il existe d'excellents moyens pour un film de toucher son public, poursuit Toshio Suzuki, producteur chez Studio Ghibli. Notre décision de diffuser notre catalogue de films en streaming correspond à une demande de nos fans. Nous espérons que cette initiative permettra à de nombreux spectateurs dans le monde de découvrir l'univers du Studio Ghibli."

Seul absent du calendrier de diffusion (voir ci-dessous), la coproduction franco-belgo-japonaise La Tortue rouge (2016), Oscar du meilleur film d'animation en 2017, qui est par contre disponible sur Uncut, le "Netflix belge pour cinéphiles".

Le calendrier de diffusion

À partir du 1er février 2020:

  • Le Château dans le ciel (1986)
  • Mon voisin Totoro (1988)
  • Kiki la petite sorcière (1989)
  • Souvenirs goutte à goutte (1991)
  • Porco Rosso (1992)
  • Je peux entendre l'océan (1993)
  • Les Contes de Terremer (2006)

À partir du 1er mars 2020:

À partir du 1er avril 2020:

Dans un contexte de "guerre" des plateformes de SVOD avec l'arrivée de nombreux nouveaux concurrents dans le jeu dont Apple et Disney, les différents acteurs y vont chacun à leur tour de leur pavé dans la mare. Notamment en étoffant royalement leur production de séries (voir notre article sur les meilleures de la rentrée), mais aussi en ressortant des perles des archives. Alors forcément, comme le catalogue Netflix a récemment été amputé d'une bonne partie des oeuvres de Disney qui y étaient présentes, il était grand temps qu'il mette la main sur une alternative d'ampleur au rayon animation. C'est désormais chose faite avec l'acquisition des droits pour l'ensemble du monde (à l'exception des États-Unis, du Canada et du Japon) de 21 films du Studio Ghibli fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Très subjectivement, on a envie de dire qu'on y gagne au change.>> À (re)lire: Le temps des adieux: Focus rend hommage à l'immense MiyazakiL'ensemble sera disponible en trois vagues de diffusion à partir du 1er février prochain, et verra ces films être sous-titrés en 28 langues et doublés dans près de 20 langues pour la première fois. L'occasion "de faire découvrir à un plus large public cet univers animé onirique hors du commun", comme le soutient Aram Yacoubian, directeur de l'animation originale chez Netflix. "À l'heure actuelle, il existe d'excellents moyens pour un film de toucher son public, poursuit Toshio Suzuki, producteur chez Studio Ghibli. Notre décision de diffuser notre catalogue de films en streaming correspond à une demande de nos fans. Nous espérons que cette initiative permettra à de nombreux spectateurs dans le monde de découvrir l'univers du Studio Ghibli."Seul absent du calendrier de diffusion (voir ci-dessous), la coproduction franco-belgo-japonaise La Tortue rouge (2016), Oscar du meilleur film d'animation en 2017, qui est par contre disponible sur Uncut, le "Netflix belge pour cinéphiles".