Critique

[Critique ciné] La Lutte des classes, un film qui pose les bonnes questions

© DR
Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

COMÉDIE | En parents concernés par leurs idéaux autant que par l’avenir de leur enfant, Leïla Bekhti et Édouard Baer forment un couple attachant.

Le réalisateur du Nom des gens et de Télé Gaucho part du constat d’un fossé qui se creuse inexorablement entre école publique et privée, enseignement de pauvres et de riches, pour trousser une inoffensive petite comédie sociale où il tente d’éviter la caricature sans pour autant forcément toujours trouver la subtilité. En parents concernés par leurs idéaux autant que par l’avenir de leur enfant, Leïla Bekhti et Édouard Baer forment un couple attachant, prétexte à creuser la marotte de Leclerc -les amusantes contradictions des gens de gauche- dans un film certes assez expéditif dans son traitement de la problématique du vivre-ensemble, mais qui a le mérite de poser les bonnes questions.

De Michel Leclerc. Avec Leïla Bekhti, Édouard Baer, Ramzy Bedia. 1h44. Sortie: 03/04. ***

>> Lire également notre interview de Leïla Bekhti

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content