Critique | Télé

À la télé ce soir: Peter Doherty et Frédéric Lo, The Fantasy Life of Poetry and Crime

4 / 5
© SOMBRERO AND CO
4 / 5

Titre - Peter Doherty et Frédéric Lo: The Fantasy Life of Poetry and Crime

Genre - Concert

Réalisateur-trice - Thierry Villeneuve

Quand et où - Vendredi 13/05, 23h20, Arte

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

En sept lettres, nom d’une des premières chansons qu’on a écrites, dans la cuisine, ici au Cateuil. Avec de l’amour, une vision et l’esprit d’Arsène Lupin descendant dans la cheminée.” Peter Doherty, en costard, avec un béret sur la tête et une gazette à la main, s’adresse à Frédéric Lo. Le Français avec lequel il a enregistré à Étretat son dernier album: The Fantasy Life of Poetry and Crime. L’homme qui avait fabriqué avec Daniel Darc l’inoubliable Crèvecœur. Ce petit film réalisé par Thierry Villeneuve présente le disque dans un miniconcert intimiste. Une poignée de chansons enregistrées à même la maison lumineuse où l’album a vu le jour. Deux guitares, basse, batterie, piano et violons… C’est beau, c’est joli. Avec le feu qui crépite dans la cheminée. “Tu es la meilleure chose qui me soit arrivée cette année, dit Doherty à son comparse. Je n’ai jamais été dans un groupe ou fait un disque sans en écrire aussi la musique, les mélodies.” Doherty et Lo gratouillent et chantonnent en buvant des coups et en fumant des clopes dans la cuisine, reprennent le Inutile et hors d’usage de Darc. Magique.

Partner Content