Le Bota fait (à nouveau) le printemps: nos coups de coeur pour les Nuits 2022

Laurent Hoebrechts
Laurent Hoebrechts Journaliste musique

Cette fois, c’est la bonne! Le 27 avril, les Nuits Botanique retrouveront leur traditionnelle configuration printanière. Après deux ans de pandémie, il était temps. Non pas que le festival était resté muet pendant tout ce temps. En glissant vers l’automne, les Nuits ont réussi malgré tout à passer plus ou moins entre les gouttes, deux années d’affilée, se pliant en quatre pour suivre les mesures des différents Codeco et proposer malgré tout de la musique live en plein marasme.

Aujourd’hui, l’horizon semble enfin dégagé. Jonglant avec les travaux de rénovation toujours en cours sur le site, les Nuits se déploieront jusqu’au 16 mai, dans ses salles habituelles -Orangerie, Rotonde, Chapiteau-, débordant même ponctuellement jusqu’à Bozar et l’église Notre-Dame de Laeken. La ligne éditoriale ne bouge pas davantage: curieuse et éclectique, balayant la scène musicale du moment. Qu’elle soit rock, pop, chanson, rap, mais aussi jazz, électro (la soirée Bota By Night, le 7 mai).

Un vrai retour à la normale donc? À voir. En ouvrant la saison, les Nuits feront aussi office de test. Car le circuit des tournées n’a pas encore tout à fait repris son rythme d’avant -les artistes US se font attendre. Jusqu’ici, les annulations ne semblent toutefois pas être trop nombreuses. Du côté de l’affluence, plusieurs concerts affichent déjà complets, là où d’autres propositions « flottent » davantage. Pas de quoi s’affoler. Le public répondra-t-il présent? A fortiori dans un paysage festivalier qui, paradoxalement, a tendance à multiplier les nouvelles propositions? That’s the question

Du 27/04 au 16/05, Bruxelles. www.botanique.be

La Fève: le 27/04, Chapiteau

Avec son acolyte Khali, La Fève est l’un des noms qui revient le plus souvent quand on évoque la nouvelle vague rap française. En décembre dernier, sa mixtape ERRR a confirmé la hype. Annoncé aux côtés d’Oboy et du Bruxellois Geeeko, son concert sera l’un des événements de ces Nuits 2022, et assurément l’un des points d’un orgue d’une progra rap parsemée mais qualitative. Avec notamment, Scylla, Souffrance, Benjamin Epps, Svinkels, Lupijeka, Kalash Criminel, ou encore, côté ricain, Armand Hammer.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Fishbach: le 29/04, Orangerie

Cinq ans après des débuts remarqués (l’album À ta merci), Flora Fischbach est enfin de retour! On aime d’amour Avec les yeux, nouveau disque extravagant, bourré de fulgurances mélodiques (Dans un fou rire) et de tubes décalés (Masque d’or). Ne lésinant sur aucune audace kitsch, aucun effet drama-synthétique, l’Ardennaise cultive plus que jamais sa singularité sur la scène French pop.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Tindersticks: le 02/05, Bozar

Habitués de la maison, les Tindersticks sont comme chez eux aux Nuits Botanique. On se rappelle de leur résidence, en 2001, qui fut à l’origine d’un bootleg « officiel ». À l’époque, le groupe célébrait ses 10 ans de carrière. Deux décennies plus tard, la bande menée par Stuart Staples est toujours là, poursuivant une carrière qui a pour caractéristique principale de n’avoir pratiquement jamais baissé ses exigences, ni trahi ses fondamentaux. Le mois dernier, un best of, Past Imperfect, résumait d’ailleurs le parcours accompli depuis la création du groupe. Aux Nuits, ils y reviendront avec un set spécial. Et dans un écrin à la hauteur de l’événement. Les Anglais se produiront en effet sur la prestigieuse scène de la salle Henry Le Boeuf à Bozar. Ils seront rejoints par des invités, et accompagnés par un orchestre. Autant dire que toutes les conditions seront réunies pour goûter aux mélancolies uniques du groupe.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

PC Music: le 07/05, Orangerie

Ce qui ne devait être qu’une vaguelette est devenu l’un des courants les plus influents des années 2010-20: l’hyperpop. Avec, parmi ses activistes les plus importants, le label PC Music. Fondé par le producteur A.G. Cook, le collectif a posé les bases d’une cyberpop du futur, maximaliste et ironique, empruntant aussi bien au mignon excentrique de l’esthétique kawaii qu’au jusqu’au-boutisme punk. Exemple au Bota avec Hannah Diamond, Namasenda, Felicita et Ö.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lido Pimienta: le 09/05, Rotonde

Basée au Canada, la Colombienne Lido Pimienta mélange cumbia et pop électro-synthétique, références reggaeton et rythmes traditionnels. Non sans succès. En 2016, son album La Papessa a ainsi remporté le prestigieux Polaris Prize. Quatre ans plus tard, Miss Colombia a encore donné une nouvelle ampleur à sa musique. Traçant un lien entre l’Histoire et les combats plus actuels, Lido Pimienta a aussi fait de ses mélodies languides le véhicule privilégié de thématiques qui lui sont chères, que ce soit la lutte contre le racisme ou le sexisme.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Wet Leg: le 15/05, Grand Salon

Le buzz rock du moment, ce sont elles. L’an dernier, le single Chaise longue a allumé la mèche. Depuis, le combo fondé par Rhian Teasdale et Hester Chambers collectionne les unes de magazines, adoubé aussi bien par Elton John qu’Iggy Pop. De fait, leur premier album éponyme est un petit bonbon rock indie cool, comme l’Angleterre n’en avait plus envoyé depuis les Arctic Monkeys.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pomme & Safia Nolin: le 15/05, église Notre-Dame de Laeken

Vous la voyez, la pente savonneuse? La Française Pomme et la Québecoise Safia Nolin s’attaquent au répertoire de… Céline Dion, reine incontestée de la variét’ intercontinentale. Un pari éminemment casse-gueule, mais que les deux artistes promettent d’aborder « sans ironie ni révérence« , passant les tubes XXL au tamis d’un folk intimiste. Inaugurée au Printemps de Bourges, la création sera proposée par les Nuits à l’église Notre-Dame de Laeken.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content