Critique | Musique

Entre tous ses projets, Tom Skinner sort un nouvel EP de free jazz

4 / 5
© National
4 / 5

Album - Voices of Bishara

Artiste - Tom Skinner

Genre - Jazz

Label - Brownswood/NEWS

Julien Broquet
Julien Broquet Journaliste musique et télé

“Voices of Bishara”

Une tournée d’adieu de Sons of Kemet, le groupe qu’il partage avec Shabaka Hutchings, un album et des concerts dans les plus grands festivals derrière les fûts de The Smile, le nouveau projet de Thom Yorke et de Jonny Greenwood (Radiohead): Tom Skinner n’a pas chômé cette année. Le batteur londonien en remet même une couche avec Voices of Bishara. Un EP -six titres édités par ses soins- d’un free jazz qui ensorcelle, porté par le violoncelle de Kareem Dayes (United Vibrations) et la contrebasse de Tom Herbert, mais aussi les saxophones de Shabaka (+ clarinette) et de Nubya Garcia (aussi à la flûte). Une plaque exaltante pour un quintette né d’un hommage au batteur Tony Williams.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Partner Content