Lire aussi:

L'édito d'Antoine de Caunes: Nos amis les Belges

Antoine de Caunes, l'enfant de la télé (version longue)