Je me suis peut-être trompé. Contrairement à ce que j'avançais la semaine dernière, il y a peut-être bien de l'espoir pour qu'existe un jour en Belgique une forme d'hantologie locale, un peu différente de l'anglaise donc. C'est une discussion sur Facebook qui m'a fait changer d'avis. Quelques personnes y ont dévoilé leurs hantises culturelles personnelles et contrairement à ce que je disais dans la chronique de lundi passé, ces souvenirs fragmentés de quadragénaires belges ne sont pas si incohérents que ça. Nous ne suivions peut-être pas tous les mêmes programmes sur les mêmes chaînes dans la même langue mais nos brumeux souvenirs d'émissions de télévision des années 70/80 sont bel et bien caractérisés par quelques points communs.
...