Flavien Berger

L'an dernier, Flavien Berger était déjà à Dour. Il n'avait pas encore sorti son album Contre-Temps (peut-être bien le meilleur de l'année dans la langue de Daniel Darc et d'Etienne Daho). Mais avait échauffé le peuple français avant la finale de la Coupe du monde. Vendredi soir, avec le sens de l'humour qui le caractérise, le trentenaire parisien de Bruxelles s'est à nouveau mis la Petite Maison dans la prairie en poche. Maddy La Nuit, Pamplemousse, Deadline... Entouré de ses synthés et de fantômes tournoyants, Berger fait dans le romantisme rétro futuriste et la science fiction amoureuse (pensez Her, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Black Mirror...), tente de réinventer le cri de Dour et invite au plus beau des voyages. Fête foraine, Fête noire et célébration hédoniste...

La Jungle © Olivier Donnet

La Jungle

Ils ne sont plus de première jeunesse mais avec Cocaine Piss et It It Anita incarnent le renouveau rock wallon. Un renouveau sans concession. Une musique sans compromis. Viscérale, tendue, sauvage. Les Hennuyers de La Jungle, régionaux de l'étape, ont livré vendredi soir au Labo l'un des meilleurs concerts jusqu'ici du festival. Une batterie, une guitare. Un nouvel album impeccable (Past//Middle Age//Future) et des montées comme on les aime aux pieds des éoliennes... Rémy Venant et Mathieu Flasse font dans le rock technoïde, la transe punk, le kraut pour boîte de nuit au fond de la forêt. La Jungle peut jouer n'importe quand, n'importe où, te mettre une claque dans la tronche et te foutre K.O. debout. Mission accomplie. Les bonnes habitudes ne se perdent pas.

Techno Thriller live on Kiosk Radio for the next hour 💣 Tune in, or join them at Rockamadour | www.kioskradio.com

Geplaatst door Dour Festival op Vrijdag 12 juli 2019

Techno Thriller

"C'est le Club Med ici." Des containers maritimes, du sable, des gobelets réutilisables et une ambiance de vacances. Au Rockamadour, scène discrète et petit oasis planté à deux pas du Labo, on sait vivre et on prend le temps de respirer. C'est là qu'est enregistrée tous les jours en public l'émission No Fun de Mehdi Maïzi. Là aussi que se déroule le Karaokéchorale où on s'époumone sur des classiques électroniques. Avec Techno Thriller, l'ambiance est plutôt du genre suffocante. Style culturel (littéraire, cinématographique...) de politique fiction dans lequel la résolution des catastrophes requiert l'usage de moyens militaires de haute technologie (et bien sûr des actes héroïques), Techno Thriller est aussi un tandem bruxellois qui aime les titres bizarres (son récent mini album s'appelle Enfant de Sodome), les ambiances glauques, les micros en bouche et les éructations étranglées. Léo Campbell (Robbing Millions, Paon) et Hoel Von Helvet font dans le lugubre, le froid et l'industriel. Le Suicide, le Coil et le Throbbing Gristle. La surprise du jour.