Flavien Berger

L'an dernier, Flavien Berger était déjà à Dour. Il n'avait pas encore sorti son album Contre-Temps (peut-être bien le meilleur de l'année dans la langue de Daniel Darc et d'Etienne Daho). Mais avait échauffé le peuple français avant la finale de la Coupe du monde. Vendredi soir, avec le sens de l'humour qui le caractérise, le trentenaire parisien de Bruxelles s'est à nouveau mis la Petite Maison dans la prairie en poche. Maddy La Nuit, Pamplemousse, Deadline... Entouré de ses synthés et de fantômes tournoyants, Berger fait dans le romantisme ré...