De jour en jour, on n'en finit plus d'accumuler les constats désolants quant au statut du secteur culturel. Mais là où certains s'apitoient -à raison- sur leur sort, d'autres font preuve de résilience et tentent de maintenir la barque à flot. C'est notamment le cas des nombreux artistes et/ou lieux de concerts qui organisent des "livestreams" aux qualités diverses et variées. L'AB, le Trix et le Vooruit, entre autres, mettaient sur pied un "Artists Unlimited Live Stream Festival" le 26 avril dernier, avec entrée payante. Un peu plus tard, Great Mountain Fire montait son "Home Cooked Festival". On voudrait ici pointer deux autres initiatives du même acabit.

Tout d'abord les "concerts@home" du Rideau Rouge, qui ont déjà vu quelque 18 artistes défiler, d'Electric Château à Balimurphy. Des concerts entremêlés d'interviews, organisés dans la salle sise à Lasne, en Brabant Wallon, pour lesquels avec une majorité du personnel technique travaille à distance, pour ce qui est du montage vidéo et du mixage sonore notamment. Vu le contexte tout particulier, Cédric Van Caillie (Balimurphy) nous confiait récemment être sorti de cette expérience "encore plus heureux qu'après avoir fait l'Ancienne Belgique".

Les rendez-vous continuent d'avoir lieu tous les mardis et jeudis, avec Noa Moon et Mathias Bressan parmi les prochains invités. À suivre la page Facebook du Rideau Rouge.

Autre preuve de résilience, le festival H.A.R.D. (pour Hip hop, Alternatif, Rock, Drums), organisé par IAD Music, se tiendra "comme prévu", mais avec aménagements. Soit quatre rendez-vous musicaux dans autant de styles différents, proposés en Facebook Live depuis la Ferme du Biéreau où devait initialement avoir lieu l'événement.

"C'était important de maintenir, nous confie Martha Regueiro, étudiante de la formation à 360° initiée par l'école supérieure des arts de Louvain-la-Neuve. Nous sommes de futurs travailleurs du secteur musical, ce n'est donc pas la dernière fois que nous devrons nous adapter à une situation in extremis. Poursuivre coûte que coûte, ça nous semble être un geste fort." S'il a fallu convaincre les groupes de jouer sans public ("mais aujourd'hui, après cet arrêt artistique forcé, le plus important est de jouer") il a été décidé de maintenir leurs cachets dans les conditions initialement prévues. Pour le jour J, le protocole à respecter sera par contre particulièrement strict...

Les concerts des quatre "jeunes" groupes issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles (The Terminal, Bengal, My Diligence et Bothlane) se tiendront les 19 et 20 mai, et les 2 et 3 juin prochain, via la page Facebook d'IAD Music.

Ce genre de chose qui nous manque. RDV MARDI 2 JUIN 21h00. Infos: https://facebook.com/events/s/hard-20-my-diligence/665340364216731/?ti=icl IAD Music

Geplaatst door My Diligence op Vrijdag 8 mei 2020
De jour en jour, on n'en finit plus d'accumuler les constats désolants quant au statut du secteur culturel. Mais là où certains s'apitoient -à raison- sur leur sort, d'autres font preuve de résilience et tentent de maintenir la barque à flot. C'est notamment le cas des nombreux artistes et/ou lieux de concerts qui organisent des "livestreams" aux qualités diverses et variées. L'AB, le Trix et le Vooruit, entre autres, mettaient sur pied un "Artists Unlimited Live Stream Festival" le 26 avril dernier, avec entrée payante. Un peu plus tard, Great Mountain Fire montait son "Home Cooked Festival". On voudrait ici pointer deux autres initiatives du même acabit.Tout d'abord les "concerts@home" du Rideau Rouge, qui ont déjà vu quelque 18 artistes défiler, d'Electric Château à Balimurphy. Des concerts entremêlés d'interviews, organisés dans la salle sise à Lasne, en Brabant Wallon, pour lesquels avec une majorité du personnel technique travaille à distance, pour ce qui est du montage vidéo et du mixage sonore notamment. Vu le contexte tout particulier, Cédric Van Caillie (Balimurphy) nous confiait récemment être sorti de cette expérience "encore plus heureux qu'après avoir fait l'Ancienne Belgique". Les rendez-vous continuent d'avoir lieu tous les mardis et jeudis, avec Noa Moon et Mathias Bressan parmi les prochains invités. À suivre la page Facebook du Rideau Rouge.Autre preuve de résilience, le festival H.A.R.D. (pour Hip hop, Alternatif, Rock, Drums), organisé par IAD Music, se tiendra "comme prévu", mais avec aménagements. Soit quatre rendez-vous musicaux dans autant de styles différents, proposés en Facebook Live depuis la Ferme du Biéreau où devait initialement avoir lieu l'événement. "C'était important de maintenir, nous confie Martha Regueiro, étudiante de la formation à 360° initiée par l'école supérieure des arts de Louvain-la-Neuve. Nous sommes de futurs travailleurs du secteur musical, ce n'est donc pas la dernière fois que nous devrons nous adapter à une situation in extremis. Poursuivre coûte que coûte, ça nous semble être un geste fort." S'il a fallu convaincre les groupes de jouer sans public ("mais aujourd'hui, après cet arrêt artistique forcé, le plus important est de jouer") il a été décidé de maintenir leurs cachets dans les conditions initialement prévues. Pour le jour J, le protocole à respecter sera par contre particulièrement strict...Les concerts des quatre "jeunes" groupes issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles (The Terminal, Bengal, My Diligence et Bothlane) se tiendront les 19 et 20 mai, et les 2 et 3 juin prochain, via la page Facebook d'IAD Music.