My Diligence: "C'est important de reconnaître quand tu vas dans la mauvaise direction"

28/01/19 à 11:28 - Mise à jour à 29/01/19 à 10:21

Adoubé par le guitariste de La Muerte et illustré par Elzo Durt, le power trio bruxellois (deux guitares, une batterie) a mué en l'un des groupes les plus heavy du royaume. On a taillé un bout de gras avec ses membres à la veille de la release party de ce 30 janvier au Botanique.

Il est assis face à la console son. Concentré sur son écoute. D'un coup, il se retourne: "Les gars, c'est énorme. Mais je n'ai aucune idée de comment je vais pouvoir vendre ça." Lui, c'est Mathias Widtskiöld, fondateur du label bruxellois Mottow Soundz qui ne compte certes qu'une dizaine d'artistes à son catalogue (La Muerte, Romano Nervoso ou Moaning Cities), mais qui fonctionne uniquement au coup de coeur. Un de ces enthousiastes purs et durs, qui finance son label à l'ancienne, sur la durée avec des contrats pour plusieurs albums même pour les plus "petits" groupes, comme My Diligence dont il est question ici. En 2019, une situation impensable, un véritable eldorado pour un groupe en développement, une chance dont My Diligence est bien conscient.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires