Critique | Cinéma

Critique ciné : Trois mille ans à t’attendre, pas un coup de génie

2,5 / 5
© National
2,5 / 5

Titre - Trois mille ans à t'attendre

Genre - Conte fantastique

Réalisateur-trice - George Miller

Casting - Tilda Swinton, Idris Elba

Durée - 1h48

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Avec Three Thousand Years of Longing, le réalisateur culte de la saga Mad Max s’essaie à l’exercice délicat du conte fantastique en revisitant à sa manière l’univers des Mille et Une Nuits. Tilda Swinton y incarne une experte en narratologie qui, en voyage à Istanbul, libère accidentellement un djinn (Idris Elba) de sa lampe et obtient le privilège de formuler trois vœux… Tout entier dévolu au pouvoir et à l’importance des histoires qu’on (se) raconte pour donner du sens à l’existence, le film, foisonnant mais aussi confus, voire même carrément brouillon dans ses intentions, flirte parfois dangereusement avec la philosophie de bazar. Particulièrement verbeux, il peut en outre être d’un goût assez douteux esthétiquement parlant.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content