Critique | Cinéma

Critique ciné : Souad, dans l’intimité d’une jeune femme voilée

2,5 / 5
© National
2,5 / 5

Titre - Souad

Genre - Drame

Réalisateur-trice - Ayten Amin

Casting - Bassant Ahmed, Basmala Elghaiesh, Hussein Ghanem

Durée - 1h36

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Long métrage égyptien frappé du label Cannes 2020 et passé par la Berlinale l’an dernier, Souad prend d’abord la forme d’une plongée sans fard dans l’intimité d’une jeune femme portant le voile et évoluant au sein d’un cercle familial particulièrement conservateur. Obsédée par son image sur les réseaux sociaux, elle se fabrique une autre vie que la sienne sur Internet, nourrie de mensonges à répétition et de fantasmes inatteignables qui la conduisent au drame. Le film change alors de perspective et bascule dans une tentative de compréhension qui, hélas, tourne méchamment en rond. Très décousu, parfois confus, l’ensemble évite le piège de l’exercice sentencieux mais s’empêtre dans une errance un peu vaine filmée caméra à l’épaule.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content