Critique

Mine Vaganti

COMÉDIE | Le cinéma italien n’en finit plus de nous offrir de belles occasions de vibrer! C’est au tour de Ferzan Ozpetek de nous réjouir et de nous émouvoir avec Mine vaganti, une comédie familiale à résonances sociales comme la tradition transalpine en produisait de mémorables dans les années 60 et 70.

Nous sommes emmenés à Lecce, dans les Pouilles, au coeur du fief de la famille Cantone, propriétaire d’une fabrique de pâtes qui a fait sa fortune. Tommaso, un des fils, a rejoint les siens avec l’intention de leur révéler son homosexualité. Mais il sera pris de vitesse par son frère aîné, qui opère son coming out avant lui! Sur fond de transmission de l’entreprise familiale et de malentendus persistants, le film suit les rapports croisés des uns et des autres avec une belle énergie, et ce mélange d’humour et d’émotion qui fait le prix de ce genre de comédie.

MINE VAGANTI, COMÉDIE DE FERZAN OZPETEK. AVEC RICCARDO SCAMARCIO, NICOLE GRIMAUDO, ALESSANDRO PREZIOSI. 1 H 50. SORTIE: 23/03.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L.D.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content