Critique

Le marchand de sable

ANIMATION | Conte animé destiné aux plus jeunes, Le marchand de sable raconte les aventures de Théo, un petit garçon partant pour le pays des rêves afin d’aider le Marchand de sable et son fidèle mouton Philibert à récupérer le sac de sable magique que leur a dérobé l’infâme Tourni-cauchemar.

ANIMATION | Conte animé destiné aux plus jeunes, Le marchand de sable raconte les aventures de Théo, un petit garçon partant pour le pays des rêves afin d’aider le Marchand de sable et son fidèle mouton Philibert à récupérer le sac de sable magique que leur a dérobé l’infâme Tourni-cauchemar. Et contrecarrer, ce faisant, les sinistres desseins de ce dernier, bien décidé à hanter les nuits de tous les enfants…

Si le scénario ne s’écarte guère d’un schéma fort prévisible, où le petit héros apprendra à surmonter ses peurs, la facture de l’ensemble ne manque pas d’attrait: l’animation de marionnettes image par image confère au film un charme gentiment désuet (le kitsch des incursions dans le monde réel étant pour sa part résolument vintage), tandis que le pays des rêves regorge de poésie et de fantaisie, jusqu’à évoquer, dans les meilleurs moments, l’univers d’un Tim Burton, sensiblement assagi s’entend.

Le marchand de sable, film d’animation de Sinem Sakaoglu et Jesper Moller. 1h24.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

J.F.Pl.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content