Critique

Heat

© DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

Quel grand moment de cinéma que cette rencontre au sommet de deux acteurs hors norme: Al Pacino (en policier) et Robert De Niro (en chef d’une bande de braqueurs), le premier s’acharnant à traquer le second après un « casse » qui a dégénéré de très violente manière.

POLAR DE MICHAEL MANN. AVEC AL PACINO, ROBERT DE NIRO, VAL KILMER. 1995. ****

Ce vendredi 29 mars à 20h05 sur AB3.

Quel grand moment de cinéma que cette rencontre au sommet de deux acteurs hors norme: Al Pacino (en policier) et Robert De Niro (en chef d’une bande de braqueurs), le premier s’acharnant à traquer le second après un « casse » qui a dégénéré de très violente manière. Devant la caméra, les deux interprètes sont intenses, superbes, bien entourés par des rôles secondaires mémorables (Val Kilmer, Tom Sizemore, Danny « Machete » Trejo, Jon Voight, Ashley Judd). Derrière, Michael Mann filme avec classe, maîtrise et justesse un récit aussi passionnant qu’implacable. Un polar captivant, tourné à hauteur humaine, à la fois romanesque et intime, avec une émotion extraordinairement palpable. Le cinéaste de Manhunter, The Insider et Ali se surpasse dans certaines séquences et nous offre un spectacle mémorable.

Partner Content