Critique

Critique ciné: Zwei Leben (D’une vie à l’autre), les enfants de la honte

Juliane Köhler dans Zwei Leben © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

DRAME | Katrine est née durant la Seconde Guerre mondiale. Placée dans une institution pour enfants aryens, elle a grandi ensuite en Allemagne de l’Est, qu’elle a fui pour retrouver sa mère en Norvège.

Katrine est née durant la Seconde Guerre mondiale, d’une mère norvégienne et d’un père allemand. Placée dans une institution pour enfants aryens (le fameux programme Lebensborn), elle a grandi ensuite en Allemagne de l’Est, qu’elle a fui pour retrouver sa mère en Norvège. Mais quand on lui demande, une fois tombé le mur de Berlin, de témoigner devant une commission d’enquête sur les « enfants de la honte », elle refuse… Le mystère pesant sur cette dérobade est peu à peu dévoilé dans un drame familial doublé d’une évocation historique assez démonstrative. L’émotion est présente, mais le récit prend des chemins obscurs qu’un didactisme appuyé ne vient point éclaircir.

  • DE GEORG MAAS. AVEC JULIANE KÖHLER, LIV ULLMANN, SVEN NORDIN. 1 H 37. SORTIE: 11/06.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content