Critique

Critique ciné: You’re Not You, émotion forcée

Hilary Swank et Emmy Rossum dans You're Not You © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

DRAME | Entre féminisme et mélodrame médical, le film cherche une voie que ses inutiles outrances rendent rapidement sans issue.

La présence et le talent de Hilary Swank (deux Oscars pour Boys Don’t Cry et Million Dollar Baby) n’empêchent pas You’re Not You de verser rapidement dans l’émotion forcée, grossissant tellement le trait qu’il en perd sens et impact profond. Swank y incarne une femme atteinte d’une maladie fatale, qui la handicape au point de la rendre dépendante. Elle prendra pour aide à domicile une fille (Emmy Rossum, une révélation) tout sauf modèle, contre l’avis d’un mari en apparence dévoué mais qui ne la trahira pas moins… Entre féminisme et mélodrame médical, le film cherche une voie que ses inutiles outrances rendent rapidement sans issue.

  • DE GEORGE C. WOLFE. AVEC HILARY SWANK, EMMY ROSSUM, JOSH DUHAMEL. 1H44. SORTIE: 28/01.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content