Critique

Critique ciné: Winter’s Tale

Winter's Tale - Colin Farrell © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

FANTASTIQUE | Ames romantiques, ce film vous est destiné, qui célèbre la capacité de l’humain à provoquer des miracles, l’amour confronté à la maladie et à la mort, la lutte du bien contre le mal, aussi.

Colin Farrell y tient la vedette en cambrioleur devenu héros pour les beaux yeux d’une jeune fille de riche famille (Jesssica Brown Findlay). Russell Crowe incarne un… démon, acharné à causer sa perte dans le New York du début du XXe siècle, puis à notre époque puisque le temps s’abolit dans le film surnaturel d’Akiva Goldsman. Un spectacle alternant le bon (émotionnellement surtout) et surtout le pire avec certains effets ridicules, une imagerie convenue et le Lucifer (« Lu » pour les intimes) campé par un Will Smith qu’on n’a jamais vu aussi mauvais…

  • De Akiva Goldsman. Avec Colin Farrell, Jessica Brown Findlay, Russell Crowe. 1h58. Sortie: 19/02.
Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content