Critique

[Critique ciné] Un + Une, pas vraiment irrésistible

Jean Dujardin et Elsa Zylberstein dans Un + Une de Claude Lelouch © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Un homme et une femme. Une histoire d’amour. Claude Lelouch est en terrain connu, même s’il situe en Inde la relation d’Antoine et Anna, joués par Jean Dujardin et Elsa Zylberstein.

Le premier étant compositeur (oscarisé) de musique de film et la seconde épouse (insatisfaite) de diplomate. Le cinéaste présente son film comme une comédie initiatique, mâtinée de road movie, entre deux êtres hautement dissemblables mais attirés l’un vers l’autre, irrésistiblement. Mais irrésistible, Un + Une ne l’est pas vraiment, malgré le charme un peu canaille de Dujardin et l’intelligence de jeu de Zylbertstein. Lelouch impose à ses acteurs des dialogues aux limites du grotesque, et son exotisme teinté de spiritualité fait un plat lourd à digérer.

DE CLAUDE LELOUCH. AVEC JEAN DUJARDIN, ELSA ZYLBERSTEIN, CHRISTOPHE LAMBERT. 1H53. SORTIE: 09/12.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content