Critique

Critique ciné: The Way, Way Back (Cet été-là)

The Way, Way Back © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Les vacances commencent pour Duncan, sa grande soeur, sa mère et l’ami de celle-ci. Mais le garçon de 14 ans n’a pas le coeur à sourire.

Pâle et timide, solitaire et maladroit, il souffre du mépris affiché par sa soeur et par un « beau-père » qui l’humilie d’odieuse façon. Pourtant, cet été sur la côte sera pour Duncan celui de l’éveil et de l’épanouissement… The Way, Way Back est écrit et réalisé par les scénaristes « oscarisés » de The Descendants. Il a ce mélange d’humour et d’amertume, de comédie et de drame, qui va si bien au meilleur cinéma indépendant intimiste américain. Le jeune Liam James est très bien face à Toni Collette, Steve Carrell et Sam Rockwell.

  • DE NAT FAXON, JIM RASH. AVEC LIAM JAMES, TONI COLLETTE, STEVE CARELL. 1H43. SORTIE: 02/10.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content