Critique

[critique ciné] The Marksman (Le Vétéran), de Robert Lorenz

Nicolas Clément
Nicolas Clément Journaliste cinéma

Déjà responsable, en 2012, de Trouble with the Curve, l’Américain Robert Lorenz a été assistant réalisateur et/ou producteur de Clint Eastwood durant plus de 20 ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça se sent…

Il scénarise, réalise et produit aujourd’hui ce deuxième long métrage calibré pour Liam Neeson dans lequel un vétéran de guerre aigri se retrouve bien malgré lui à protéger un innocent gamin mexicain des membres d’un vilain cartel. Simpliste, assez stéréotypée, cette énième histoire de vieil homme et d’enfant, qui est aussi une histoire de veuf et d’orphelin, manque de finesse et de profondeur, mais fournit la matière d’un thriller d’action relativement passable dans son genre.

THRILLER D’ACTION De Robert Lorenz. Avec Liam Neeson, Katheryn Winnick, Juan Pablo Raba. 1h47. Sortie: 21/07. **(*)

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content