Critique

Critique ciné: The Fantastic Four, reboot d’un ennui abyssal

The Fantastic Four 2015 © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

FILM DE SUPER-HÉROS | Des diverses adaptations au cinéma des 4 Fantastiques, aucune n’avait laissé de souvenir impérissable. Et ce n’est pas ce reboot qui devrait changer grand-chose.

Des diverses adaptations au cinéma des aventures des 4 Fantastiques, héros vintage de la galaxie Marvel, aucune n’avait laissé de souvenir impérissable. Et ce n’est pas ce reboot signé Josh Trank (Chronicle) qui devrait changer grand-chose à l’affaire. Débutant comme une aimable fantaisie nerd, le film s’emploie ensuite à remonter à l’origine des super-pouvoirs du quatuor -la Chose, la Torche humaine, la Femme invisible et Mister Fantastic-, acquis lors d’une incursion dans une autre dimension. La suite ne s’écarte pas d’un schéma pyrotechnique fort convenu, où il est question de sauver le monde à grand renfort d’effets spéciaux et sans guère d’inspiration, le film, laborieux, se révélant d’un ennui abyssal…

DE JOSH TRANK. AVEC MILES TELLER, KATE MARA, MICHAEL B. JORDAN. 1H41. SORTIE: 26/08.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content