Critique

Critique ciné: Supercondriaque

Supercondriaque - Kad Merad et Dany Boon © DR
Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE | Suite à l’échec cruel de ce film au nom de volcan islandais que tout le cinéma français souhaiterait oublier, Dany Boon était attendu au tournant de Supercondriaque, sa nouvelle comédie personnelle après le triomphal Bienvenue chez les Ch’tis et le plus qu’honorable Rien à déclarer.

Se donnant le rôle d’un malade imaginaire confronté à une situation qui va le forcer à vaincre ses phobies (par amour, bien sûr), l’acteur-réalisateur-scénariste-producteur nous embarque dans une folle histoire de quiproquo entre son personnage et le leader d’une rébellion du Caucase! De quoi générer quelques scènes hilarantes, surtout celles recomposant le duo avec Kad Merad (en médecin et potentiel beau-frère). De quoi aussi en rater d’autres, trop répétitives ou tirées par les cheveux, d’un scénario futile.

  • DE DANY BOON. AVEC DANY BOON, KAD MERAD, ALICE POL. 1H47. SORTIE: 26/02.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content