Critique

[critique ciné] SpaceBoy, un plaisir à partager en famille

Véritable film d’aventure nourri de pop culture 80’s, SpaceBoy revendique et assume avec malice des références culturelles (E.T., Les Goonies, Stand by Me).

1986. Jim (Basile Grunberger), gamin rêveur, solitaire et gaffeur, intègre une nouvelle école. À l’occasion d’une expérience scientifique qu’il doit mener en duo avec la pétillante Emma (Albane Masson), il saisit l’opportunité de réaliser son rêve: reproduire l’exploit de Joseph Kittinger, recordman du monde du saut en parachute. Un rêve pas très éloigné de celui de son père (Yannick Renier), astronaute engagé dans la conquête spatiale… Véritable film d’aventure nourri de pop culture 80’s, SpaceBoy revendique et assume avec malice des références culturelles qui convoquent avec une joyeuse nostalgie le souvenir des grands films familiaux américains comme E.T., Les Goonies et Stand by Me. Un plaisir à partager en famille, assez rare pour être apprécié à sa juste valeur.

Comédie familiale. D’Olivier Pairoux. Avec Basile Grunberger, Albane Masson, Yannick Renier. 1h40. Sortie: 27/10. ***(*)

Lire aussi notre interview d’Olivier Pairoux.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content