Critique

[Critique ciné] Reach for the SKY

Reach for the SKY © DR
Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

DOCUMENTAIRE | Au coeur du film, le Suneung, examen annuel sud-coréen ouvrant l’accès aux études universitaires, une affaire d’Etat et une épreuve conditionnant l’avenir scolaire.

Trois ans après State of Play, où il traçait le portrait de professionnels des jeux vidéo, le réalisateur belge Steven Dhoedt s’attèle, dans Reach for the SKY, à un autre aspect de la société sud-coréenne, dont il passe au crible le système éducatif. Au coeur du film, le Suneung, examen annuel ouvrant l’accès aux études universitaires, une affaire d’Etat -on en veut pour preuve que les avions sont cloués au sol pendant l’oral d’anglais- et une épreuve conditionnant l’avenir scolaire et jusqu’au statut futur de dizaines de milliers de jeunes Coréens soumis à une pression extrême. En suivant trois d’entre eux dans un compte-à-rebours tendu, Dhoedt décrypte ce modèle basé sur la compétition à outrance, dont il questionne la pertinence et les dérives. Interpellant.

DE STEVEN DHOEDT. 1H30. SORTIE: 08/06.

Partner Content