Critique

Critique ciné: Maestro, le plein d’humour et d’émerveillement

Louis Danvers
Louis Danvers Journaliste cinéma

COMÉDIE DRAMATIQUE | Jolie surprise que ce film inspiré par l’expérience du comédien (tragiquement disparu) Jocelyn Quivrin, propulsé à sa propre surprise dans l’univers poétique d’Eric Rohmer et de son film Les Amours d’Astrée et Céladon.

Les personnages joués par Pio Marmaï et Michael Lonsdale sont fictionnels, mais les souvenirs de tournage sont authentiques. Le tout fait un film sur le cinéma plein d’humour et d’émerveillement.

  • De Lea Fazer. Avec Pio Marmaï, Michael Lonsdale, Déborah François. 1h25. Sortie: 30/07.
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content