Critique

[Critique ciné] Life, fier héritier d’Alien

Jean-François Pluijgers
Jean-François Pluijgers Journaliste cinéma

SCIENCE-FICTION | Daniel Espinosa signe un thriller de science-fiction horrifique tout ce qu’il y a de plus estimable.

[Critique ciné] Life, fier héritier d'Alien

Si les récents Gravity, Interstellar ou Arrival ont amené le cinéma de science-fiction en terrain philosophique, Life, du Suédois de Hollywood Daniel Espinosa, lorgne pour sa part résolument vers l’horreur, assumant crânement l’héritage du Alien de Ridley Scott. L’action a pour cadre la Station Spatiale Internationale, en pleine effervescence lorsque son équipage cosmopolite (et une distribution à l’avenant, dominée par l’excellent Jake Gyllenhaal) composé de six scientifiques découvre la preuve d’une existence extra-terrestre sur Mars. Poussant leurs investigations plus avant, les scientifiques vont bientôt réaliser que Calvin, la forme de vie unicellulaire qu’ils ont embarquée, pourrait se révéler plus intelligente qu’il n’y paraît… Le huis clos spatial qui s’ensuit alterne avec bonheur moments de tension et de pure terreur, et si le film ne brille sans doute pas par son originalité, Espinosa a la mise en scène efficace, à quoi le scénario ajoute l’un ou l’autre twist bien senti. De quoi composer un thriller de science-fiction horrifique tout ce qu’il y a de plus estimable…

DE DANIEL ESPINOSA. AVEC JAKE GYLLENHAAL, RYAN REYNOLDS, REBECCA FERGUSON. 1H44. SORTIE : 19/04. ***(*)

>> Lire également notre dossier avec l’interview de Daniel Espinosa, le cinéma et Mars

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content